La Terre du Milieu

Invité, sois le bienvenu en Terre du Milieu. Que tes aventures y soient palpitantes
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A Caras Galadhon...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ithilwen
Elfe
Elfe
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Localisation : Là où me portera le destin...
Date d'inscription : 24/01/2006

Feuille de personnage
Points de vie Points de vie: 20
Points d'attaque Points d'attaque: 5
Points de défense Points de défense: 5

MessageSujet: A Caras Galadhon...   Mer 26 Avr - 2:39

Après une heure de marche à pas rapides à travers la forêt la petite troupe arriva aux barricades autour de la cité, ils firent le contour afin d'arriver à la porte Sud. Là Orophin siffla doucement et la porte s'ouvrit.

Quel enchantement que la cité de Caras Galadhon avec touts les "mellyrn" les gigantesques arbres aux feuilles dorées. le plus haut et grand des arbres abritaient la demeure de Galadriel la Dame de Lòrien et de son époux le Seigneur Céléborn. De llongs escaliers gigantesques débutant aux racines des arbres montaient très haut dans les différentes plates-formes d'habitations apelés "talan" ou "flet". Au sol, il y avaient quantités de statues blanches toutes finement sculptées et de fontaines dans de vasques d'argent dont le bruit d'écoulement était enchanteur et calme et appelait au repos et à la méditation.

Je m'adressais au Seigneur Dêoll "Je vous souhaite la bienvenue dans ma cité, je sais que vous souffez beaucoup mais notre premier devoir est d'aller saluer la Dame et le Seigneur des lieux"

Orophin nous fit monter des escaliers jusqu'au sommet du plus grands des arbres. là le Seigneur et la Dame nous attendaient assis dans des fauteuils décorés de feuilles d'or entrelacées, ils nous souhaitèrent la bienvenue en s'inclinant respectueusement. ils voulurent nous faire asseoir pour partager un verre de vin mais quand il virent la blessure du Seigneur Dëoll, leur sourires s'efacèrent.

ORophin dit le Seigneur Céléborn d'un ton couroucé" Pourquoi les avoir fait venir ici, cet homme est gravement blessé, nous aurions fait sa connaissance plus tard, regarde comme la blessure suinte de sang, c'est un manquement à l'hospitalité...."" Ithilwen me dit celui-ci je suis infiniment heureux de te revoit dit-il avec un sourire mais ton compagnon est blessé, va donc à l'infirmerie. Je connais tes talents de guérisseuse, prends soin de lui".

Je fis une révérence et entraîna mon ami dehors de la salle, "suis moi" lui dis-je. Nous traversâmes plusieurs passerelles et nous arrivâmes sur un énorme talan, le haut était recouvert par le feuillage des arbres. là je rencontrais mon amie Calathiel qui était la superviseuse de l'infirmerie. Elle m'indiqua une table haute où je fis allonger le Seigneur Dëoll. "Comment vous sentez vous?" lui demandais-je avant de commencer les soins.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dëoll
Homme libre
Homme libre
avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 46
Age : 36
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Mer 26 Avr - 5:06

Aprés une heure de marche dans la forêt de la Lorien, le seigneur Dëoll avec sa blessure, lui faisent de plus en plus mal, arrivé devant la porte du royaume, une porte avec des motifs dessus, qui ressemblé a des feuilles et a des arbres, ayant comme couleurs, de la dorure, du vert emeraude, et un mélange d'argent, qui contournait la porte tout t'entiére. Soudain la porte souvrie, et le seigneur Dëoll, et les autres rentrérent dans l'imance royaume de la Lorien.

Le seigneur Dëoll, étant née a Fondcombe, était abitué a la beauté des habitations elfiques, et de la décoration de Fondcombe, mais la le seigneur Dëoll, était émerveillé devant temps de beauté, il ne sentit même plus sa blessure, lui faire mal, ses yeux ne faisait que contemplait des arbres trés haut et magnifique, des statues aussi blanche que la neige, et des fontaines, faisent coulait de l'eau, si agréable et si douce, dans des vasques argenté qu'on pouvait ressentir l'apaisement la plus total. Mais le seigneur Dëoll, avait plus le regard fixé sur un arbre, un arbre, au feuilles doré reflétent la lumiére du soleil, et qui avec ses rayons, éclairait la moitier du royaume. Le seigneur Dëoll constata aussi que l'arbre était aussi titanesque qu'une montagne, un arbre montant jusqu'au ciel, et qui pouvait presque, caréssait les nuages, et joué avec les oiseaux de la Lorien. L'arbre était contitué aussi de centaines de marches, qui montait tout t'autour du tronc, et qui disparéssait dans le ciel de la Lorien.

La dame Ithilwen, s'adressais au Seigneur Dëoll et lui souhaite la bienvenue dans son royaume, elle disait qu'elle s'excusé pour sa blessure mais ils devaient aller saluer dabort, dame Galadriel et le Seigneur Céléborn, la reine et le roi du royaume, et le seigneur Dëoll dit.

Merci dame Ithilwen, et ne vous excusé pas, je comprend tout ta fait, et sachez que devant temps de beauté dame Ithilwen, ma blessure peut attendre.


Quand le seigneur Dëoll, arriva tout tant haut de l'arbre, il pouvait voir la reine Galadriel et le roi Céléborn, assie dans des fauteuils, décoré de feuilles d'or entrelacée, les feuilles d'or parcourant les fauteuils tout t'entier, en entourent des motifs blanc créme.

En n'arrivant devant la reine et le roi de la Lorien, le seigneur Dëoll ayant sa blessure, s'inclina comméme, et regarda ne sachant pas pour quoi, en dirrection de la reine Galadriel, et soudain le seigneur Dëoll, enttendit dans sa tête, la voi de la reine Galadriel, lui disant.

Bienvenue a toi, Dëoll, homme élevé part le peuples elfique de Fondcombe.

Peut de temps aprés, le seigneur fut prie de frissons oubliant complétement sa blessure, et continuant de ragardait la reine Galadriel. Mais le roi Céléborn voyant que le seigneur Dëoll était blessé, ce leva de son fauteuil brusquement, et disait d'un ton colérique a Orophin, qu'il n'aurait pas du venir ici, mais d'allait directement a l'infirmerie soignait cette homme. Le roi Céléborn furieu contre Orophin, tourna le tête vers dame Ithilwen, et la saluat, et il disait qu'elle devait portait cette homme a l'infirmerie, et qu'il ce vérait un peut plustard pour discuté de cela.

Dame Ithilwen, s'inclina devant le roi Céléborn et la reine Galadriel, et s'ennalait avec le seigneur Dëoll. Mais tout t'en partant, le seigneur Dëoll, regarda la reine Galadriel, jusqu'a temps qu'il ne la voyent plus.

Le seigneur Dëoll, et dame Ithilwen accompagné de l'elfe Orophin, décsendit les marches, et passas part la suite sur des passerelles, qui en dessous, coulait de l'eau si clair, quont pouvait ce voir dedans. Peut de temps aprés le seigneur Dëoll, arrivérent sur un Talan remplie de feuillage d'arbre. La le seigneur Dëoll, rencontrérent une elfe, qui ce prénomé Calathiel, elle nous conduisa moi et dame Ithilwen, dans une salle, et l'elfe montra a dame Ithilwen une table. Dame Ithilwen allonga le seigneur Dëoll sur la table, et lui demanda comment il allait, avant qu'elle commence a le soigné, et le seigneur Dëoll lui réponda.

Je vais bien dame Ithilwen, je survivrai je pansse.

Disait le seigneur Dëoll, avec un petit sourire, qui faisait sourire dame Ithilwen, et aprés cela dame Ithilwen commenca les soins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ithilwen
Elfe
Elfe
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Localisation : Là où me portera le destin...
Date d'inscription : 24/01/2006

Feuille de personnage
Points de vie Points de vie: 20
Points d'attaque Points d'attaque: 5
Points de défense Points de défense: 5

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Mer 26 Avr - 17:48

Dame Ithilwen entendit le Seigneur Dëoll lui répondre qu'il allait bien et qu'il penssait pouvoir survivre à cela. Elle se sentit un peu moins oppressé car la blessure était de taille et vraiment pas belle à voir. Néanmoins elle sourit au Seigneur Dëoll.

Eelle apella Calathiel et celle-ci arriva, examina la blessure et s'en alla elle revint quelques instants plus tard avec un plateau d'argent décoré de petites étoiles chargé de pansement et de divers objets.


"Je vais m'occupper de vous" dit Ithilwen, "mon amie Calathiel m'assistera.....Buvez cette tisane qui vous fera dormir afin que vous ne sentiez pas la douleur" Et elle tendit au Seigneur un gobelet d'argent et d'or, celui-ci but la tisane sans dire un mot. Ensuite Dame Ithilwen et Calathiel l'aidèrent à s'allonger sur le ventre. Une fois qu'il se fut endormi les deux elfes se penchèrent sur la blessure bien concentrée.

La première choses qu'elles firent, etait de découper le vêtement. Ensuite elles nettoyèrent la plaie à l'aide d'eau et de compresses.

"Il faut ôter la flèche "dit Calthiel, "attends" lui répondit Ithilwen...."J'ai peur que le bout de métal ne se soit brisé en plusieurs morceaux à l'intérieur de plus il s'agit d'une flèche à barbes, si on l'arrahce ainsi elle abimera les chairs à l'intérieur"" comment va t'on faire?" demanda Calthiel "nous allons utliser la technique dit "de la plume" répondit Ithilwen en prenant sur un écritoire une longue plume qu'elle fendit en deux sur toute la longueur. elle sonda la plaie d'abord avec une longue tige de métal pour repérer où se trouvait les barbes. Ensuite elle enfonça les deux pennes de chaque côté de la flèche de façon à ce que le creux des pennes "emballe" les barbes. Après elle assura bien dans une main les pennes et dans l'autre la flèche qui dépassait et la tira d'un coup sec. Ainsi les chairs n'avaient pas été abimées.

Ensuite, elle regarda la pointe de la flèche et elle vit avec horreur que effectivement des morceaux de métal étaaient restés dans la plaie. Elle soupira et demanda à Calathiel d'écarter les bords de la plaie. Elle prit une longue pince à épiler et la plongea dans la blessure et un à un retira trois petis bout de métal. "Ouf c'est presque fini" dit-elle, elle désinfecta la plaie, aplique un pansement au miel dessus et fit un bandage très serré.

"Voilà "dit-elle "c'est fini, maintenant il faut le laisser dormir et nous verrons quand comment il se sentiras à son réveil". les deux elfes recouvrirent le blessé d'une couverture et allèrent s'installer un peu plus loin sur des chaises et bavardèrent pendant le restant de la nuit, heureuse de se retrouver....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dëoll
Homme libre
Homme libre
avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 46
Age : 36
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Jeu 27 Avr - 2:17

Pendant que dame Ithilwen et dame Calthiel discutérent, le seigneur Dëoll, restas endormi toute la nuit.

Le lendemain matin a l'aube, le seigneur Dëoll se réveillas, il ce leva doucement un peut étourdit, et il pouvé constaté que sa blessure était soignait et bandée. Il sortas dehors, et remarqua que le royaume de la Lorien, était encore endormi, seul le soleil commencé a ce lévée, et les oiseaux a chantaient. Il marchas un peu, la tête en l'air, regardant les arbres si haut, et si beau. Mais sans le savoir il déscendit des marches qui l'emmenaient vers un coin isolait, un endroit constitué d'une petite cour assé petite, avec a son millieu une vasque contenent de l'eau dedans.

Le seigneur Dëoll s'aprochérent de la vasque et regardait dedans, mais soudain il entendit une voix qui lui disé.

Bonjour seigneur Dëoll, homme du peuples elfique de Fondcombe.

Le seigneur Dëoll se retournas, et voyait la reine de la Lorein, dame Galadriel. Elle porté sur elle, des habits digne d'une reine, une robe blanche avec des feuilles dorée entrelacée, avec de la brodrie blanc créme autour des mains, et dans les cheveux blond couleur blées, une couronne toute blanche, qui signifier sa royautait, le seigneur Dëoll ne pouvait détournait son regard de la reine de la Lorien, et elle disait t'encore.

Ne cachez pas ce que vous avez dans votre coeur seigneur Dëoll, je ses pourquoi vous étent arrivais la, et pourquoi vous vous êtent mi sur les chemins du monde. Vous recherche quelqu'un de trés cher a vos yeux, et a votre coeur, et je ses que rien ni personne ne pourras vous détournait de votre recherche, jusqu'a temps, que vous retrouviez dame votre mére.

Des larmes coulez sur les joux du seigneur Dëoll, et ne comprenait pas, comment dame Galadriel pouvais savoir tout sa. Et le seigneur Dëoll disait.

Comment vous vavez cela, pour mon enfance a Fondcombe, et que je recherche ma mére, comment le saviez vous.

Et le dame Galadriel répondas et disait.

Le coeur des hommes, et si fragiles parfois, si remplie de douleur de tristesse, de haine, qu'on peut savoir ce qu'il cherche et ce qu'il peut cachait au fond de leur coeur. Est ce que vous savez ce que vous cherchez seigneur Dëoll.

Oui je le ses.

Répondit le seigneur Dëoll, et il continua, d'un voix trés sérrait et trés émue.

Je cherche a retrouvait ma mére, depuis des années maintenent, et je chercherait tout taux long de ma vie, jusqu'a temps que je sache ou elle ce trouve, et si je la retrouve, la mon coeur seras t'en paix, pour l'éternité.

Et la dame Galadriel, demanda.

Mais est ce que vous savez, si votre coeur trouveras dame votre mére, que dit votre conscience.

Je ne ses pas, ses vrai je ne ses pas, mais continurait a chercher quoi qu'il en soit.

Répondit le seigneur Dëoll, en béssant le tête.

Vous voulez savoir, seigneur Dëoll

Alors, il vous suffit de regardait dans la vasque qui et devant vous, regardait dans l'eau et vous verez, mais sachez que ce que vous allez voir, refléte ce que vous cachait au plus profond de votre coeur.

Disait dame Galadriel, d'une voix douce et tendre

Et la le seigneur Dëoll, ce panchas sur la vasque et regardas dans l'eau. Au début il voyez rien, mais soudain l'eau commenca a s'asombrir, et des images commencait a ce dessinée, il pouvais voir ce que cachez son propre coeur, et en voyant ce que le seigneur Dëoll voyait, des larmes coulez le long de ses joux. Le seigneur Dëoll releva la tête, et voyez que dame Galadriel n'était plus la, et il comprie tout de suite en regardent le vasque mais sans ce penchez, qu'il devez faire ce que son coeur voulez qu'il face.

Le seigneur repartit, tout t'en regardanr comméme autour de lui, si dame Galadriel était la, mais le seigneur Dëoll, ne la voyait pas, il remonrérent les marches, faisait deux ou trois pas, et soudain il tombérent nez a nez avec dame Ithilwen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ithilwen
Elfe
Elfe
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Localisation : Là où me portera le destin...
Date d'inscription : 24/01/2006

Feuille de personnage
Points de vie Points de vie: 20
Points d'attaque Points d'attaque: 5
Points de défense Points de défense: 5

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Jeu 27 Avr - 2:40

Ithilwen après avoir parlé un bon moment avec son amie Calathiel, remonta vers ses appartements afin de prendre un peu de repos. Elle savait le Seigneur Dëoll en de très bonne mains à l'infirmerie. Elle fit donc ses fameux rêves éveillés que tout les elfes faisaient afin de se reposer et quand l'aube pointa, elle ouvrit les yeux et se sentit en pleine forme.
Ele décida de se laver et de se changer car sa robe était toute tâchée de sang et de boue et elle avait grande envie de se rafraichir afin d'enlever toutes traces de fatigues de son corps.

Elle prit une longue et grande carafe en verre ouvragé et descendit jusqu'à la fontaine la plus proche, remplit la carafe d'eau claire et parfumée et remontit. Elle versa le contenu dans une vasque et avec un linge fin se rafraichit, elle enfila ensuite une longue robe de soie bleu ciel, rammassa ses cheveux en une sorte de chignon et laisssa dégringoler plusieurs mèches dans son cou et mit un fin diadème doré ainsi que des boucles d'oreilles et un collier.

Ensuite elle descendit vers l'infirmerie et quelle ne fut pas sa surpise en voyant le lit du Seigneur Dëoll vide....Elle alla trouver calathiel qui disait que son lit était déjà vide lorsqu'elle était venue reprendre son service.

Ithilwen n'était pas paniquée car elle savait le retrouver mais quand même, sa blessure était toute fraîche et il ne fallait pas faire de mouvements brusques.

Elle descendit les escaliers et tout à coup se retrouva nez à nez avec lui.....Elle le regarda et lui dit d'un ton légerement couroucé
"Vous n'auriez pas du bouger ainsi, vous auriez pu rouvrir vtre blessure ou pire avoir un malaise et vous évanouir et chuter dans les escaliers....Cela n'était guère prudent de votre part Mon Seigneur"

Ithilwen voyait son ami émotionné et regarda derrière lui elle vit au loin le non moins fameux et célebre "Miroir de Galadriel" scintiller au loin. "Je suppose mon ami que vous avez rencontré notre reine et qu'elle vous a laissé regarder dans son miroir. sâchez qu'elle vous tient en estime car c'est un privilège extremement rare qu'elle vous a offert. Je ne vous demanderais pas ce que vous y avez vu, cela est personnel." "Mais allons" dit-elle en souriant " Il est temps de changer votre pansement et de faire votre toilette, le restant de vos habits sont remplis de sang séché, ensuite nous irons visiter la cité si vous vous sentez d'attaque et bien sûr manger un petit quelque chose" dit-elle en l'entrainant à sa suite en lui prenant doucement son bras valide.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dëoll
Homme libre
Homme libre
avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 46
Age : 36
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Jeu 27 Avr - 15:25

Oui vous avez raison dame Ithilwen.

Disait le seigneur Dëoll, en regardanr au loin le miroir de Galadriel. Et le seigneur Dëoll, soutenus part dame Ithilwen, parti pour changer son panssement, et changer d'habit.

Une fois que dame Ithilwen, avait changer le bandage du seigneur Dëoll, dame Ithilwen, lui tendit des nouveaux habits. Il sagissait d'un habit elfique, il y avait aux avant bras des feuilles entrelacée au couleur vert olive, sur un fond contitué de marron assé foncé, et sur le torse un plastron avec des feuilles dorée entrelacée, et une capuche assé longue, capuche traditionnel de la Lorien. Le seigneur Dëoll, mettait l'habit elfique, et il s'apperçut que l'habit était trés léger, et trés confortable. Aprés cela, dame Ithilwen demandérent au seigneur Dëoll, si il était en état de visité la cité en sa compagnie, et le seigneur accepta l'avitation en s'inclinant, elle il partir visité la cité de la Lorien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ithilwen
Elfe
Elfe
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Localisation : Là où me portera le destin...
Date d'inscription : 24/01/2006

Feuille de personnage
Points de vie Points de vie: 20
Points d'attaque Points d'attaque: 5
Points de défense Points de défense: 5

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Ven 28 Avr - 1:58

Ithilwen se rendit à l'infirmerie afin de changer le pansement du Seigneur Dëoll et elle constata avec joie que la plaie était en bonne voie de guérison. ensuite elle donna une vasque d'eau et de quoi se laver et se changer. Trente minutes plus tard, il était prêt et elle lui proposa d'aller visiter la cité si il se sentait d'attaque. Il acquiesça en s'inclinant.

"vous me voyez ravie de vous voir en bonne fomre après une si grande blessure, je vous épargne les détails ragoûtants des soins qu'elle à demandé. mais vous devez avoir faim venez, nous allons vous trouver quelque chose à manger"

Ils descendèent tout en bas et là à un étage du sol, se trouvait une grande salle remplies de chaises et de bancs en bois sculptées en formes de feuilles, d'arbres et plusieurs statues soutenant des torches étaient mises sur les côtés et au centre de la pièce. Partout ils y avaient des petites tables en bois supportant des plateaux d'argent remplies de coupes de fruits, de pains Lembas, de carafes et verres de vin. Il s'asseyèrent près d'une fenêtre et mangèrent un peu de fruit et de pain accompagné de vin doux et fruité.

Après cette petite collation, ils descendirent tout en bas cette fois-ci et firent le tour de la palissade de bois qui entourait la cité. ils visitèrent le corsp de gardes, là où était entrposés les arcs , flèches, épées et divers matériels de guerre. Ils allèrent aussi sur l'aire d'entrainement et discutèrent avec les elfes qu'ils rencontraient sur leur passages. la plupart des elfes parlaient le Sindarin, langue que le Seigneur Dëoll connaissait très bien vu qu'il avait été élevé à imladris. Et tout les elfes furent bien étonnés de voir un Homme parler leur langue, une fois l'étonnement passé, ils souriant et devisaient un moment avec lui et la Dame Ithilwen.

Cette visite dura toute la matinée, après un moment de repos assis dans une des nombreuses cours de la cité. Elle décida de montrer une partie des hauteurs et des habitations. ils montèrent visiter la bibliothèque, là out outs les documents précieux relatant l'hitoire des elfes et de d'autres peuples et choses étaient rassemblés. Il y avait aussi des écritoirs et du papier afin que ceux qui avaient besoin de textes les recopient afin de ne pas prendre les précieux ouvrages. Ensuite elle lui montra plusieurs salles de différentes dimensons ou les elfes se rassemblaient le soir pour chanter, jouer de la musique et discuter. Une de ses salles était dépourvues de toit car sa fonction principale était d'observer les étoiles.

Lorsqu'il commença à faire noir, Dame Ithilwen dit au Seigneur Dëoll que maintenant si il le désirait après le souper du soir, si il le désirait il pourrait l'accompagner écouter des chants ou soit aller se reposer car sa blessure demandait égallement du repos

Elle attendit donc la réponse....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dëoll
Homme libre
Homme libre
avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 46
Age : 36
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Ven 28 Avr - 2:19

C'est avec un énorme plaisir dame Ithilwen, que d'allé entendre des chants elfiques de la Lorien, et ne vous enquiété pas pour ma blessure dame Ithilwen, elle va beaucoup mieu depuis que vous lavez guérrit, je vous en remercie.

disé le seigneur Dëoll, d'une voix joyeuse avec un sourire au bord des lévres. Et la dame Ithilwen, sourie aussi et commenca a ouvrir la marche, pour accompagné le seigneur Dëoll, pour entendre les chants elfiques de la Lorien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ithilwen
Elfe
Elfe
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Localisation : Là où me portera le destin...
Date d'inscription : 24/01/2006

Feuille de personnage
Points de vie Points de vie: 20
Points d'attaque Points d'attaque: 5
Points de défense Points de défense: 5

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Ven 28 Avr - 2:49

Dame Ithilwen était bien contente de voir que les soins qu'elle avait donné au Seigneur Dëoll portait ses fruits. Elle l'entraina donc jusqu'à la salle afin de se restaurer et après, ils reprirent les escaliers pour aller dans une des salles de chants.

"Attendez" lui dit-elle "d'abord je vais chercher une des mes harpes dans ma chambre, attendez moi sur ce palier je vous prie". Après quelsues minutes elle vint le rejoindre, et le précéda . C'était pas une très grande salle, mais il y avait quand même beaucoup de monde. Sur les deux côtés des murs de feuillages et de branches se dressaient de grandes fresque représentants des elfes en train de danser et de jouer de la musique, tandis que devant et derrière se trouvait des statues représentants des elfes qui regardaient vers le ciel. Beaucoup de fines lampes acrochées au plafond de feuillages et plusieurs lampes sur pied éclairaient la pièce. C'était une lumière douce et châleureuse, cela brillaient comme si des lucioles avaient élues domicile dans la pièce.

Les elfes étaient assis en cercle par plusieurs avec des harpes, des flutes et des sortes de luth en bois peint et décorés, il y avait des bancs et des sièges en bois blanc et décorés avec de l'argent recouvert de cousins de diverses teintes pour s'asseoir.


Ithilwen vit de loin son amie Calathiel qui l'appelait et elle invita le Seigneur Dëoll à le suivre. D'abords ils discutèrent puis ensuite ils commencèrent à chanter et à jouer de la musique, qui était parfois douces, parfois fortes, parfois envoûtantes mais toujours aussi belle. Tout à coup au beau milieu de la soirrée le Seigneur Dëoll, se leva et s'excusa d'avoir interrompu la musique. il demanda en elfique si il pouvait chanter un poème et si je pouvais l'accompagner à la harpe. Les elfes furent étonnés mais ravis, rares étaient les visiteurs qui chantaient lors de soirrées comme celle-ci, à vrai dire cela faisait maintenant très longtemps qu'il n'y avait pas eut de visiteurs.

Je répondis donc avec joie à sa demande et lui demandai quelle style de musique je devais jouer, il me demanda une musique très douce et calme, ce que je fis. Après avoir dit son poème, il annonça qu'il allait se retirer pour aller dormir. Tous le saluèrent et lui souhaitèrent la bonne nuit.

"venez" lui dis-je "Je vais vous conduire à la chambre que nous vous avons attribuée"

Elle le conduisist dans une chambre avec un grand lit pour deux personnes avec des draps fin et bien frais. Il y avait un miroir sur pied ouvragé, ainsi qu'un écritoire et une chaise à dossier haut.

"Voilà, je vous laise vous reposer, si vous désirez vous changer pour dormir nous vous avons fait une sorte d'habit de nuit, composé d'une chemise et d'un pantalon ample en soie blanche. Dormez bien, bonne nuit."

Et elle redescendit, continuer à jouer et à écouter de la musique et des chants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dëoll
Homme libre
Homme libre
avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 46
Age : 36
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Ven 28 Avr - 14:32

Le seigneur Dëoll, écoutérent les chants majestieux des elfes, avec dignement et sourire, les chants parlait de l'étoile d'Elbereth, de la reine Galadriel et du roi Céléborn, en finissent par des chants, qui parlait du temps elfique il y a jadis. Soudain les chants s'arrêtérent, et le seigeur Dëoll en profitas pour ce levait, et demandé en parlent aux elfes si il pouvais prononcait un poéme accompagnait de dame Ithilwen, jouent de la harpe. Les elfes étonnait par cela, ce regardait , et par le suite le seigneur Dëoll, voyait un elfe qui s'inclinait pour lui dire de commencé. La le seigneur Dëoll, disait a dame Ithilwen, de joué une mélodie douce et calme, et il commencérent.



De la, part dessus les montagnes et les nuages, éclairé par l'étoile d'Elbereth

Les hauts de ce royaume, peuvent caresser le ciel, de ses branches habité par ses feuilles, le soleil peut faire refléter ses rayons sur ses feuilles si dorées

Ces feuilles si dorées, peuvent s'épanouire au gré du vent si agréable et si doux de la Lorien

Un vent si doux et si agréable, qui fait voler les oiseaux, jouant avec les hauts de ce royaume, jouant a travers la couleur dorée des feuilles, éclairées par le soleil

Le diadéme et la couronne du royaume de la Lorien, seront pour toujour éclairés par Elbereth l'étoile qui brille de milles lumiéres, L'étoile qu'on peut voir de toutes les frontiéres

Que pendant des ages et des ages Elbereth, l'étoile de tout les peuples elfique, brille a jamais de ses milles lumiéres, qu'elle éclaire a jamais le royaume de la Lorien, et qu'elle éclaire a jamais tout les pelerins sur les nombreux chemins



Aprés avoir prononcé son poéme, accompagné de dame Ithilwen a la harpe, il y eu un silence, mais soudain des sourires et de la joie, pouvait être vu de tout les elfes de la salle, il était ravie d'avoir entendut un si beau poéme sur leur royaume. Par la suite le seigneur Dëoll, disait a haute voix.

Merci de votre sourire peuples de la Lorien, mon coeur en n'est agréable ravie, mais je vais vous laissait maintenent, car ma blessure fait surgir de la fatigue, donc je vous laisse chantait vos poémes, et je vous dit encore merci mais ami(e)s.

Et la dame Ithilwen ce proposa pour accompagné le seigneur Dëoll, jusaqu'a sa chambre, et il parti de la salle de chant.

Dame Ithilwen par la suite, ouvrit la porte de la chambre, et disait au seigneur Dëoll, de passait une bonne nuit, et qu'il ne s'inquiéte pas pour sa blessure car il ce sera bientot guérrie totalement. Et la le seigneur Dëoll disait.

Merci dame Ithilwen, je suis épuisait, la nuit va me faire du bien je pansse, et je ne m'inquiéte pas pour ma blessure, j'ai ete trés bien soignait par une dame, en qui j'ai entiérement confiance.

Disait le seigneur Dëoll, avec un petit sourire, parlant de la blessure. et il disait aprés.

Donc je vous souétte, une agréable nuit a vous dame Ithilwen, et qu'Elbereth l'étoile de milles lumiéres, vous protége vous et le peuples de la Lorien, bonsoir.

Et la dame Ithilwen lui disait la même chose, et ferma la porte de la chambre, et allas rejoindre la salle de chants, et chantérent toute la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ithilwen
Elfe
Elfe
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Localisation : Là où me portera le destin...
Date d'inscription : 24/01/2006

Feuille de personnage
Points de vie Points de vie: 20
Points d'attaque Points d'attaque: 5
Points de défense Points de défense: 5

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Ven 12 Mai - 1:51

Ithilwen revint à la salle de chants et continua de chanter, de jouer de la musique et de parler avec les autres elfes. Quand l'aube pointa elle se retira et alla prendre un peu de repos dans ses appartements avant d'aller retrouver le Seigneur Dëoll pour lui faire visiter le restant de la cité.

Le soleil était déjà bien haut lorsqu'elle alla frapper à la chambre de son ami pour voir si il était réveillé....Elle frappa trois fois doucement et la porte s'ouvrit sur le Seigneur Dëoll tout souriant...."Entrez" lui dit-il "Je suis en train de mettre ma chemise mais j'ai quelques difficultés à cause de ma blessure..." Ithilwen entra et dit: "laissez moi regardez cela si vous le voulez bien.....Hum cela ne sert à rien de mettre votre chemise, le pansement doit être changé, venez nous allons à l'infirmerie" "Vous savez" lui dit-elle tout en descendant les escaliers "vous avez fait une très bonne impression hier soir avec votre poème, cela à beaucoup plut....Ah mais nous voici arrivés, asseyez je vous en prie"

Elle examina la blessure et changea le pansement en silence, le Seigneur Dëoll quelque peu inquiet de ce silence demanda "Que se passe t'il? Y aurait-il des complications?" Ithilwen pouffa de rire et dit "Ne vous inquiétez pas il n'y a rien d'alarmant bien au contraire, cela cicatrise à merveille, c'est juste que je suis toujours très concentrée lorsque je soigne, c'est pour ça que je ne disais rien....Voilà levez vous maintenant je vais vous aider à enfiler votre chemise.Voilà qui est fait! Bien vous êtes déjà venu plusieurs fois dans l'infirmerie mais vous ne l'avez pas encore visitée et je tiens à vous montrer le plus de choses possible de ma cité"

Elle lui pris donc le bras et l'entraîna au fond de la salle afin qu'il la voye dans toute sa longueur et largeur. Sur les côtés étaient alignés des lits hauts en bois sculptés avec à chaque montant de lit un elfe différent était sculpté. A côté de chaque lit reposait une petite table basse avec divers instruments, flacons et pansement ainsi qu'une vasque d'eau et d'un chiffons pour rafraichir le malade. Il y avait aussi une table haute sur pied avec une carafe d'eau claire et un gobelet d'argent pour étancher la soif du patient. Au fond se trouvait de grandes armoires, remplies de fioles, flacons, instruments et pansements et d'autres choses destinées aux soins. Des lmpes étaient suspendues au plafond de feuillages et la nuit difusaient une lumière douce et accueillante. De grandes statues blanches supportant une vasque ou trônaient de petit feu pour faire boullouir de l'eau ou d'autres choses étaient dissiminés un peu partout dans la salle, ces statues représentaient des guérisseurs(euses) elfes.

"Voilà notre infirmerie" dit-elle "nous en avons une plus petite à l'étage pour les blessés moins grave, comme vous pouvez le constater il y à peine deux pateitns pour le moment et ils seront très vite remis sur pieds."

Durant le restant de la visite elle lui montra là où se fabriquaient les arcs et flèches et lui montra tout en dessous et un peu à l'écart la forge, là ou se réparaient et se forgeaient les épées et où là égalemment se faisaient les bijoux. Elle lui montra aussi beaucoup plus haut dans la cité l'atelier de tissage, là où se faisaient les vêtements et les non moins célébres capes qui vous permettaient de vous fondre dans le décor. De nombreuses elfes y travaillaient et l'atelier était bien éclairé car il se trouvait très haut.

Au moment où ils quittaient l'atelier une des suivantes de Galadriel, vint donner un message à Ithilwen, C'était un petit bout de parchemin doré enroulé dans un étui en bois. Elle lut le message et dit au Seigneur Dëoll.
"Nous sommes invités ce soir à dîner auprès des souverains de la Lòrien, si vous n'y voyiez pas d'inconvénients, je vais aller me préparer, vous devriez en faire autant lui dit-elle en souriant car vous avez abondamment transpiré au cours de ces visites, il faut dire que ce n'est pas facile de monter et descendre touts ces escaliers pour quelqu'un de peu habitué comme vous.Retrouvons nous dans une heure devant la porte de votre chambre.

Ithilwen reconduisit le Seigneur Dëoll à sa chambre et se dirigea vers ses appartements afin de se préparer. Elle se lava puis enfila une longue robe verte émereaude en soie, enfila de délicates chaussures assorties. Laissa une partie de ses cheveux lâchés et en attacha une autre partie avec un diadème d'or et de pierres vertes, mis un collier long fait des mêmes pieres aisni qu'un bracelet. La robe était décorées de perles dorées par endroit qui formait un dessin de feuilles et par dessu elle enfila un châle léger.

Elle se posta devant la porte du Seigneur Dëoll et attendit qu'il en sorte afin de se rendre au dîner......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dëoll
Homme libre
Homme libre
avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 46
Age : 36
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Ven 12 Mai - 10:17

Pendant que le seigneur Dëoll ce préparai, tout t'en s'habillant, il ce disait dans sa tête qu'il avait une grande chance de dîner auprès de la reine Galadriel, et du roi Céléborn, il ce disait que c'était un honneur, et un prévilége de dîner a leur table. Pour ce dîner, le seigneur Dëoll c'était habillai, des habit qu'il lui avait déjà donné la reine Galadriel, et le roi Céléborn, il pensait que peut être ce n'était pas les habits qu'il fallait pour ce dîner mais il en n'avait nul d'autre, a ce procurait.

Soudain le seigneur Dëoll, entendit frappai a la porte de sa chambre, et il entendit une voix.

Vous êtes prés seigneur Dëoll, je vous attend devant votre porte.

Disait une voix derrière la porte, c'était dame Ithilwen qui venait cherché le seigneur Dëoll, pour le dîner, et seigneur Dëoll disait.

Merci dame Ithilwen, mais me voici, je suis fin prés.

Et le seigneur Dëoll, ouvrit la porte et aperçue dame Ithilwen, attendre non loin de la, et il pouvait voir que dame Ithilwen, était habillait d'une longue robe verte émeraude en soie, enfilait de délicates chaussures assorties a la robe, ses cheveux était attachait a partir d'un diadème d'or et de pierres vertes, elle avait aussi un collier long fait de mêmes pierres ainsi qu'un bracelet, sa robe était décorées de perles dorées par endroit qui formait un dessin de feuilles et par dessus elle enfila un châle léger qui était assortie avec sa robe.

Me voici dame Ithilwen, j'espère que je ne vous et pas fait trop attendre, disait le seigneur Dëoll en s'inclinant, et permettait moi de vous dire que je vous trouve très charmante ce soir, merci disait dame Ithilwen en s'inclinant.

Dame Ithilwen, et le seigneur Dëoll parti en direction de l'endroit ou devait ce déroulait le dîner, il traversa une allée avec plain de statues de chaque cotés, représentant plusieurs guerriers elfique, et plusieurs dames de la Lorien, et le part terre de cette allée était constituer de pavés couleur crème, mélangeai de pavés blanc, constituant un dessin digne de la Lorien. Le dessus de cette allée, était renfermé par d'énorme pergolas, tout blanc, offrant une allée très belle et très agréable a regardait. Par la suite, il passèrent sur un pont tout blanc, assait grand et large qui donnait de l'espace pour les elfes qui passait dessus, en dessous ce n'était pas de l'eau mais un chemin, un chemin aussi large qu'un tronc d'arbre de la Lorien, et on pouvait y voir des elfes passait dessous.

peut de temps après, dame Ithilwen et le seigneur Dëoll, arriva devant une énorme voute constituer d'une énorme coupole sur le dessus, la voute était non fermé et plusieurs elfes attendait a l'extérieur, en attendent la venu de la reine Galadriel et du roi Céléborn. La voute était la plus énorme, que les seigneur Dëoll avait jamais vue, il restas un instant sur place, émerveillait part la beautait de cette voute. Et la dame Ithilwen, disait au seigneur Dëoll.

Je vous présente, la voute au milles flames dorée.

La, le seigneur Dëoll regardait cette voute étant constituer de huits colonne toute blanche éclairait part des lenternes de feu. Les lenternes de feu faisait brillait a l'interieur de la voute, les gravures des colonnes, constituer de branches et de leurs feuilles toute dorée qui s'entrelacée et remplissait tout l'interieur de la voute. Au milieu de cette voute résplendissante, il y avait une énorme table, avec sur son dessus des couvers, et des coupes remplit de fruits, et la table était entourait de plusieurs chaises, au forme traditionnel de la Lorien, et juste au dessus de la table, il y avait une énorme coupole, et depuis le haut de cette coupole, un lustre déscendait qui brillait de flames, pour éclairait la table.

Peut de temps aprés, la reine Galadriel et le roi Céléborn arrivas, tout le monde s'arrêtérrent de parlait, et tout le monde s'inclinat devant eux. Un instant aprés le roi Céléborn sourie, et faisait signe au elfes et au seigneur Dëol et a dame Ithilwen d'avanssait vers la table, le seigneur Dëoll sourie a son tour, et avancérent accompagnait de dame Ithilwen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ithilwen
Elfe
Elfe
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Localisation : Là où me portera le destin...
Date d'inscription : 24/01/2006

Feuille de personnage
Points de vie Points de vie: 20
Points d'attaque Points d'attaque: 5
Points de défense Points de défense: 5

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Sam 13 Mai - 1:04

Dame Ithilwen et le Seigneur Dëoll firent le chemin jusqu'à la salle de réception là où le dîner devait avoir lieu. Le Seigneur Dëoll était particulièrement impressioné par la beauté du lieu. Cette salle s'appelait "La voûte aux Mille flammes dorées". Elle portait ce nom car la salle était entourée de huit grandes colones blanches, dont les branches et les feuilles qui les décoraient formaient une voûte qui étincelait de mille feux.

Au centre de cette voûte sur le sol, se trouvait une grande table faîte de bois et de Mithril, toute décorée d'étoiles, d'elfes dansant et de feuilles d'or. Des couvert d'argent ainsi que des gobelets décorés de pierres précieuses, des carafes d'argent et de verres ciselés contenant du vin doux et fruité. Dans les plats étaient disposés des fuits, du Lembas et quelques plats de viandes car Le Roi et la reine savaient qu'ils avaient à leur table un Homme.

Tous s'asseyèrent sur de hautes chaises de bois blanc ornées de cousins vert feuilles.

La reine Galadriel souhaita de sa douce voix un bon apétit à tout le monde, Le Seigneur Dëoll en qualité d'hôte d'honneur était assis à côté du roi Céléborn et Dame Ithilwen lui faisait face assise à côté de la Reine Galadriel.

Plusieurs autres elfes étaient présents, ce qui faisaient une joyeuse réunion....

Tout de suite le Roi demanda au Seigneur Dëoll comment allait sa blessure celui-ci lui répondit
"A merveille majesté, grâce aux bons soins de Dame Ithilwen, je ne la sens déjà presque plus. Permettez moi de vous dire aussi que votre cité est magnifique et que c'est pour moi un grand honneur de siéger à cette table et d'avoir pu contempler votre royaume!"

Le Roi lui répondit: "Je regrette que vous n'ayez pu le voir, il y a bien longtemps aux temps de sa grande splendeur, mais c'est avec plaisisr que je vous ais accueillis ici chez nous!"

Le repas continua ainsi, tout le monde mangeaient et discutaient en même temps. A la fin du repas le Seigneur Dëoll se leva et demanda aux Seigneur de la Lòrien si il pouvait réciter un poème en leur honneur et pour les remercier de tout leur bienfaits. C'est avec grande joie qu'ils acceptèrent!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dëoll
Homme libre
Homme libre
avatar

Masculin
Lion Chien
Nombre de messages : 46
Age : 36
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Sam 13 Mai - 1:37

Aprés un si bon dîner, le seigneur Dëoll demanda au roi Céléborn, si il pouvait récitait un poéme, mais la seigneur Dëoll, précisée que c'était un poéme trés vieux, qui avait était écrit part les hobbits, et le le roi Céléborn, acceptas, et le seigneur commenca.


La belle journée et passait
Passait d'un coup de vent
Passait au grée du temps
Elle a laissait place, a la douce soirée
Entre poémes et chansons, en parlent ou en riant
Aprés ce dîner, si bien préparait
La soirée maintenent peut ce calmé, peut ce reposé
Nous pouvons allait maintenent dormir
En paix, en tranquilité, loin des esprit maléfiques
Allons dormir, pour rêvé de nos rêves si précieux
Bonne nuit a vous, douce nuit, bonne nuit a vous mais tendre ami(e)s.


Aprés cela, tout le monde aplaudissait, tout le monde avait le coeur joyeux. Tout le monde ce levait pour s'inclinait devant le seigneur Dëoll, et le roi et la reine de la Lorien, sourie et s'inclinas aussi, pour ce si beau poéme, qui ne connaissait point.

Quelque minutes plutard, tout le monde partie, pour ce reposé dans cette douce nuit, a l'interieur du royaume de la Lorien.

Le seigneur Dëoll, et dame Ithilwen, s'inclinat devant le roi et la reine, et il partie de bon coeur, le coeur remplie de joie, de cette belle soirée.

En n'arrivant devant sa chambre, le seigneur Dëoll, disait a dame Ithilwen.

Mon coeur et mon âmes, ce réjouit encore de cette belle et agréable soirée, accompagné de belle companie, cela resteras dans mon coeur toute ma vie.

Dame Ithilwen, disait aussi quel était ravie de cette soirée, si douce et si chaleureuse. Dame Ithilwen, disait au seigneur Dëoll, qu'il était assai tard, et qu'elle devait allé a ses appartement pour allé dormir, le seigneur Dëoll, s'inclinat et parti aussi ce couchait, pour allé rêvés de ses rêves si précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ithilwen
Elfe
Elfe
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1078
Age : 34
Localisation : Là où me portera le destin...
Date d'inscription : 24/01/2006

Feuille de personnage
Points de vie Points de vie: 20
Points d'attaque Points d'attaque: 5
Points de défense Points de défense: 5

MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   Sam 13 Mai - 1:55

Ithilwen écouta attentivement le poème de son ami et à la fin tout le monde se leva et le salua et tout le monde souriait et mêmes les souverains le saluèrent

Après cela tout le monde se leva le dîner étant fini, certains se rendaient dans les salles de chants d'autres dans leurs appartements afin de lire ou de vaquer à d'autres occupations car tout le monde sit que les elfes ne dorment que très peu.


Arrivés devant sa chambre le Seigneur Dëoll disait a quel point la soirrée lui avait plue et que cela resterait grave dans son coeur, Dame Ithilwen répondit "En effet ce fut une soirrée mémorable et j'en garderais le souvenir à jamais égalemment, je vous souhaite la bonne nuit, faites de beaux rêves comme dans votre poème Wink "

Et elle se rendit dans ses appartements et elle passa une grande partie de la nuit à observer le ciel et les étoiles et pour finir s'allongea eux petites heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A Caras Galadhon...   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Caras Galadhon...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Centre d'entraînement de Caras Galadhon
» Presentation du petit nouveau :)
» La visite de Caras Galadhon [Avec Eowyn et Silda]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu :: La Terre du Milieu ( zone RPG ) :: La Terre du Milieu :: La Lothlorien :: Caras Galadhon-
Sauter vers: